Gou TANABE : Celui qui hantait les ténèbres

0
22

« Gou Tanabe a saisi l’esprit cauchemardesque de HP Lovecraft, il arrive avec un trait réaliste à retranscrire les nouvelles du romancier. »

Gou TANABE : Celui qui hantait les ténèbres
-

Présentation Éditeur

Dans la ville de Providence, le jeune écrivain Robert Blake semble fasciné par une étrange église abandonnée. Alors qu’il finit par s’aventurer dans ce lieu de culte perverti, il y découvre le Necronomicon, un ouvrage maudit de magie noire, et invoque sans le vouloir des forces maléfiques qui dépassent l’entendement…

Pendant la Première Guerre mondiale, un officier évadé se retrouve perdu en pleine mer. Épuisé, il s’évanouit dans sa barque et, à son réveil, s’aperçoit qu’il s’est échoué sur une île inquiétante, recouverte à perte de vue de carcasses de bêtes marines…

Avec tout le talent qu’on lui connaît, Gou TANABE continue à mettre en images les récits fascinants de H. P. Lovecraft.

Ce nouvel ouvrage renferme deux histoires courtes : Celui qui hantait les ténèbres et Dagon. Après L’Appel de Cthulhu, l’auteur s’attaque à deux autres créatures cauchemardesques issues de l’imaginaire du maître de l’horreur, faisant surgir sous son trait sombre nos peurs ancestrales…

Fantasme ou réalité : restez dans la lumière, car dans l’ombre se cache l’indicible.

Avec un trait sombre et réaliste, Gou Tanabe met en images les pires cauchemars imaginés par H. P. Lovecraft, le maître du fantastique et de l’horreur. Ce sont cette fois Celui qui hantait les ténèbres et Dagon qu’il fait renaître sous sa plume dans toute leur terrifiante noirceur !

Origine Flag-FRANCE
Éditions Ki-oon
Date 4 mars 2021
Pages 160
ISBN 9791032707920
Prix 15,00 €
Gou TANABE : Celui qui hantait les ténèbres
Gou TANABE : Celui qui hantait les ténèbres

L'avis de Stanislas Petrosky

Quand tu choppes une série qui est pas mal, tu la continues non ?

Ben c’est que je fais avec les adaptations graphiques du mangaka Gou Tanabe, le gars a vraiment saisi l’esprit cauchemardesque de HP Lovecraft, il arrive avec un trait réaliste à retranscrire les nouvelles du romancier.

Les nuances de gris, souvent dans le gris sombre, mettent en avant la noirceur du texte tout comme les expressions des visages.

Blake est auteur et curieux, une église abandonnée l’intrigue, tout le monde lui de ne pas foutre les pieds là-bas, mais voilà, c’est plus fort que lui, il veut aller voir ! Il va vite regretter le garçon… Ça, c’est pour la première nouvelle, la seconde, c’est l’histoire d’un officier qui s’est fait la malle, perdu en pleine mer qui se retrouve sur une île pas des plus sympathiques.

Pas deux des nouvelles les plus connus de Lovecraft, ce qui fait que le plaisir de la découverte est encore plus grand.

Et j’insiste une fois de plus sur la qualité du manga, sa couverture chiadée, vraiment sympa pour une petite collection dans ta bibliothèque.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.