Giancarlo DE CATALDO : L’agent du chaos

0
206
Italie

La véritable histoire de Jay Dark, « agent du chaos » chargé de répandre le LSD dans tous les foyers de contestation, par un grand maître du roman noir.

Giancarlo DE CATALDO - agent du chaos
-
  • Éditions Métailié le 14 mars 2019
  • Traduit par Serge Quadruppani
  • Pages : 320
  • ISBN : 9791022608350
  • Prix : 21,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Jay Dark a-t-il vraiment existé ? Deux hommes, un roman- cier et un avocat, se retrouvent dans des lieux insolites de la capitale romaine. Maître Flint prétend raconter la véritable histoire de Jay Dark, agent de la CIA chargé de répandre les nouvelles drogues des années 70 dans les mouvements de contestation étudiants.

On suit alors le parcours d’un jeune enfant des rues, cambrioleur à Manhattan, puis cobaye dans la célèbre clinique de Bellevue Hospital où fut lancé le Programme, qui expérimenta sur des patients plus ou moins volontaires les effets du LSD et de bien d’autres drogues. On le retrouve au cœur de l’essor de la contre-culture, de Berkeley à Londres en passant par San Francisco et New York, des readings de Burroughs et Alexander Trocchi aux folies de Warhol et Timothy Leary, des errances en bus bariolé à l’essor des Black Panthers.

Mêlant sans cesse la réalité historique et la trame romanesque où se heurtent, s’allient, se tuent parfois, un sénateur réactionnaire, un savant fou ancien nazi, et aussi militants sincères, riches héritières, poètes et allumés divers, le roman pose la question : les mouvements de jeunesse et de la contre-culture des années 70 ont-ils été manipulés par les services secrets ? Et dans quel but ?

Avec son puissant talent de conteur, De Cataldo nous fait revivre l’épopée d’une époque où tout a changé, pour que rien ne change.

L’AVIS

Prochainement…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.