Gelli : Mangez-le si vous voulez d’après le roman de Jean Teulé

Gelli : Mangez-le si vous voulez

Présentation Éditeur

À l’été 1870, alors que la puissance de l’armée prussienne décide du sort du second Empire, le moral du peuple français est au plus bas. Quand un jeune notable de Dordogne, Alain de Monéys, se rend à la foire d’Hautefaye, il ne sait pas que c’est pour y subir les pires tortures, jusqu’à son meurtre et sa dévoration par une foule rendue hystérique d’avoir cru l’entendre dire : « à bas la France »…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Delcourt
Date 2 septembre 2020
Pages 168
ISBN 9782413013709
Prix 18,95 €
Commander
Gelli : Mangez-le si vous voulez
Gelli : Mangez-le si vous voulez
Gelli : Mangez-le si vous voulez
Gelli : Mangez-le si vous voulez

L'avis de Stanislas Petrosky

L’affaire d’Hautefaye, ça te dit quelque chose ?

Non ?

OK, alors c’est un véritable fait divers, faut se remettre dans le contexte, 1870, guerre franco-allemande, bref le Prussien est un salaud pour la plupart des Français.

À la suite d’un simple malentendu, Alain de Monéys, notable de la région, et brave type qui aide pas mal ses contemporains, est pris pour un Prussien. On pourrait s’arrêter là, le type s’explique et zou, on passe à autre chose, mais non.

Il va s’en suivre l’un des lynchages les plus barbares que la France est connue, tortures que l’on fait durer le plus longtemps possible, « faut que ce salaud de prussien souffre avant de crever ! », il sera crématisé, encore vivant, et certains goûteront même sa chair carbonisée…

Le titre. Viendrait d’une phrase prononcée par. Le maire à la foule qui voulait régler son compte au prussien :  “Faites ce que vous voudrez, mangez-le si vous voulez”

Dans ce roman graphique adapté de l’œuvre de Teulé, Gelli n’utilise que le noir et blanc, teinté de rouge pour la victime.

Le trait, semblable à de l’esquisse, sied merveilleusement à l’histoire, mettant en valeur la bêtise et la cruauté de l’humain, de ces 21 salauds, tout du moins, des 21 qui furent interpellés, car ils n’étaient pas les seules coupables.

News

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

François ROLLIN : Dictionnaire amoureux de la bêtise

Le professeur Rollin a rendu des hommages et poussé des coups de gueule, ce qui donne un ouvrage frais et souvent drôle.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Elodie Alauzet : Le maître Golem – 01 – De Terre et de Pierre

Un voyage que l'on entame avec la promesse de l'émerveillement, et que l'on termine avec la certitude d'avoir été, quelque part, transformé.

Françoise Le Mer : L’héritage maudit de Ouessant

Avec L'héritage maudit de Ouessant, Françoise Le Mer nous concocte un excellent divertissement en lecture où l’argent fait la loi

Christian Durieux, Denis Lapière, Daniel Couvreur : Le faux Soir

Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.