Eric OLIVA : Le secret de Miss Meredith Brown

0
85
France

INFOS ÉDITEUR

Eric OLIVA - Le secret de Miss Meredith Brown

Parution aux éditions Books on Demand en décembre 2012

Elle était belle et il la savait intouchable. Malgré le danger, les liens d’amitié, ils ont choisi le risque de l’amour défendu.

Les grandes familles façonnent les plus terribles secrets, et à l’heure de régler les comptes, entre folie et crimes de sang, le groupe du Commandant Klein va se trouver confronté à un meurtrier froid, intelligent, calculateur, et prêt à tout pour assouvir son désir de vengeance.

Ce thriller palpitant va entraîner les enquêteurs de la P.J de Nice, et leurs homologues anglais, au cœur d’une intrigue complexe, où les certitudes de ce groupe d’élite n’auront plus leur place, et de laquelle personne ne sortira indemne.

(Source : Editeur – Pages : 282 – ISBN : 9782810623471 – Prix : 17,90 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Eric Oliva, policier de profession nous revient avec un second roman basé sur le thème du secret de famille et de la vengeance personnelle d’un des membres de cette famille…

Un polar qui démarre comme dans un bon roman policier avec un meurtre commis de sang-froid et qui va enclencher une enquête difficile de la part de l’équipe du Commandant Klein. Une enquête parsemée d’embûches en tous genres et surtout par des meurtres tout aussi commis avec le même sang froid de la part de ce mystérieux assassin.
Aidé par la police anglaise qui travaille sur une enquête similaire et acceptant de bonne grâce un coup de main des français, tout ce petit monde de la justice et de la loi, va avoir fort à faire pour découvrir l’identité de ce mystérieux tueur.

Un sujet alléchant certes, qui partait sur de bons hospices… mais malheureusement comme ce fut avec son premier roman, Eric Oliva a du mal à se détacher d’une certaine caricature dans la description de ses personnages, actions diverses et rebondissements à foison… De l’enquête à sa résolution, le tout sonne un peu faux, et je fus peu happé par cette lecture un peu fade, avec ces résonnances de série B, à peine digne d’un téléfilm policier de seconde partie de soirée… Que de poncifs, de descriptions éculées, juste de temps en temps un petit coup de flash qui faisait rebondir un peu l’intrigue.

Il faut l’avouer le texte de la 4e de couverture est franchement surjoué : je peux comprendre qu’il faut promouvoir un livre avec un résumé alléchant mais il ne faut pas non plus tomber dans le mensonge car Messieurs du marketing des Editions « Books on Demand », c’est à vous que je le dis, le résumé ne correspond en rien au contenu du livre… Relisez le ! Le fameux tueur mystérieux dont il est question n’est nullement froid, calculateur, intelligent… et j’en sais quelque chose, lisant le genre depuis de nombreuses années.

Et le secret de famille tant redouté qui arrive comme un cheveu sur la soupe…

Non franchement c’est une grosse déception que ce second roman d’Eric Oliva…Des dialogues ineptes (déjà que dans le premier roman, c’était un peu limite) des personnages poussifs et des scènes d’action un peu ternes…

S’il vous plait cessez de regarder la TV cher Monsieur Oliva, et imaginez et écrivez nous (en prenant tout votre temps) de belles scènes dignes de ce nom…

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.