Eric LE NABOUR : Les sept tours du diable

0
340
Flag-FRANCE

Eric Le Nabour offre un roman qui permet l’évasion. Mystères, malédictions et meurtres dans l’ombre de tombes millénaires.

INFOS ÉDITEUR

Les sept tours du diable - Le nabour

Parution aux éditions Presses de la Cité le 12 novembre 2015

En 1923 en Egypte, à la faveur d’une expédition archéologique, un jeune Français voit ressusciter le mystère des sept tours du diable, une tradition orientale très ancienne. Un roman qui allie aventure et histoire, et qui mêle puissances occultes et enjeux internationaux.

1923. L’Europe et une partie du monde entrent dans une période de turbulences… A l’invitation d’Ahmed Nahas, archéologue et conservateur au musée du Caire, Gabriel Langevin, fils d’un banquier français qui s’est mystérieusement donné la mort et fiancé de Nancy Carnarvon –, l’un des découvreurs de Toutankhamon –, se joint à une expédition dans le sud de l’Egypte. A leur côté : un prêtre, Angelo Beliali, et une romancière, Asmodée Timothy Bancroft. L’entreprise est couronnée de succès. La découverte de la tombe de Djouqed Anty, mage et astrologue, révèle des trésors archéologiques inestimables. Mais dès le lendemain, toute l’expédition a levé le camp. Gabriel, désemparé, se retrouve seul, en proie à de nombreuses interrogations : quelles étaient les réelles intentions de ses compagnons de fouilles ? Au-delà de l’aspect scientifique de l’expédition, Gabriel comprend bientôt que les liens qui unissent Ahmed Nahas, Beliali et Asmodée ne sont pas seulement la résultante d’intérêts communs à la Turquie de Mustapha Kemal, au Vatican et au parti nazi d’Adolf Hitler. Ne s’agit-il pas plutôt, selon de très anciennes prophéties, de réactiver les énergies diaboliques des sept tours du diable ? Sept tours censées distribuer sur terre les influences sataniques seules capables de déclencher la guerre et la terreur…

(Source : Presses de la Cité – Pages : 360 – ISBN : 978-2258113503 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

1923, le français Gabriel Langevin est fiancé à l’anglaise Nancy Carnavon c’est la nièce du fameux égyptologue Lord Carnavon qui a découvert la tombe du Toutankhamon aux côtés d’Howard Carter. Dans le manoir familial de la jeune femme règne une atmosphère un peu particulière, une aquarelle tombe au sol, le chien hurle à mort

Mais il doit quitter sa promise pour se rendre en Egypte où son père vient de mourir. Lorsqu’il arrive sur place, il apprend avec stupeur que son père était ruiné et qu’il se serait suicidé. Or leur histoire familiale est déjà subi ce genre de drame, quelque chose n’est pas logique. Un étrange trio va l’aborder : entre quête de la vérité et sensation pris d’être piège, Gabriel sera-t-il suivre les bonnes pistes ?

Un ancien papyrus contient des vérités qui ne doivent pas tomber entre n’importe quelles mains.

Eric Le Nabour offre un roman qui permet l’évasion. Mystères, malédictions et meurtres dans l’ombre de tombes millénaires. Le début du roman rappelle la littérature fantastique du XIX avec ces immenses demeures anglaises chargées d’histoire (et peut-être d’esprits). Très vite, l’auteur nous entraine dans l’Egypte au moment où les grands archéologues ont fait des découvertes primordiales pour l’Histoire mais il n’oublie pas de montrer aussi la complexité de cette période de l’entre deux guerres. Avec le nazisme qui est croissant et la passion de ces derniers pour l’occultisme.

Ce récit d’aventure est aussi une réflexion sur le Mal chez l’humain avec à la fois les souvenirs et les prémices des conflits mondiaux. Le doute et la fragilité des personnages principaux est touchante, ce couple pourra-t-il voir vraiment le jour ou seront-ils comme Orphée et Eurydice. Une fois franchi le seuil de la mort, peut-on revenir ?

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.