Emilio VAN DER ZUIDEN : Mc Queen – Trois petits singes

0
34
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes 1
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Lors d’une séance de psychanalyse, le détective privé McQueen (qui souffre de troubles psychologiques suite à un grave accident), revient sur sa dernière enquête…Obsédé par une autre affaire, le détective avait chargé son associé, Pepe Fregasol, de ce cas. Le soir même, la police lui annonce que Fregasol a été assassinés dans une chambre d’hôtel de Chinatown…

Origine Belgique
Éditions Paquet
Date 24 septembre 2014
Pages 48
ISBN 9782888906575
Prix 14,00 €
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes 2
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Bouleversé par la mort de son associé, McQueen poursuit le récit de son enquête auprès de sa psychanalyste. Hammett lui ayant proposé de lui livrer la petite Maya en échange de la statuette, McQueen n’a plus le choix : il va tout faire pour mettre la main sur les Trois Petits Singes, tout en protégeant Millie, la nièce de De Crecy.

Origine Belgique
Éditions Paquet
Date 22 juin 2016
Pages 48
ISBN 9782888907732
Prix 14,00 €
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes
Emilio VAN DER ZUIDEN - Mc Queen - Les trois petits singes

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Fin des années 60, New York, Mc Queen y bosse comme privé. On ne peut pas dire que ses méthodes soient des plus classiques… puis il y a son apparence, il souffre quelque peu de zoomorphisme, d’où ce surnom de Macaque qu’il n’apprécie guère. Puis des troubles psychologiques assez corsés, souvenir d’un vieil accident.

Une histoire complète sur deux albums, une enquête à double-fond si je puis dire. Pas mal de rebondissements au fil des pages, sur l’affaire, mais aussi le passé de Mc Queen. Emilio sait tenir son lecteur en haleine, je suis bien content de lui avoir pris les deux albums d’un coup, cela m’a permis de les lire à la suite.

Ce qui fait la force de ces deux BD, c’est la mise page quelque peu déconcertante parfois d’Emilio. Une fois qu’on y a pris l’habitude, cela devient très intéressant. Tout comme le choix d’un fond de page noir, qui fait ressortir le dessin.

Un hommage à des personnages comme Philipp Marlow très sympathique, à découvrir !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.