Douglas PRESTON et Lincoln CHILD : Cycle Pendergast – Nuit sans fin

1
2736
Etats-unis
Douglas PRESTON et Lincoln CHILD - Cycle Pendergast - Nuit sans fin
-
  • Éditions Archipel le 4 avril 2018
  • Éditions J’ai Lu Le 15 mai 2019
  • Traduit par Sebastian DANCHIN
  • Pages : 480
  • ISBN : 9782290209561
  • Prix : 8,40 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

À FORCE DE TROUVER DES CADAVRES SANS TÊTE…

Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…

… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE !

Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.

Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Preston and Child sont deux auteurs connus pour avoir créé le personnage de l’inspecteur Aloysius Pendergast. Nuit sans fin est donc la 17 ème enquête de l’énigmatique inspecteur du FBI que j’avais eu le plaisir de découvrir dans la chambre des curiosités. J’ai donc été ravie de le retrouver dans ce nouveau roman.

Dans nuit sans fin, une succession de meurtres vient secouer la ville de New-York. Si au départ, ces crimes odieux semblent ne concerner qu’une catégorie de personnes, riches et imbues de leur personne, un meurtre vient ébranler la thèse établie. Pendergast dont la finesse d’esprit et l’intuition sont les meilleures armes et l’efficace et rationnel d’Agosta sont réunis pour mettre fin à cette macabre série.

Les crimes sont horribles, une personne tue et décapite ses victimes : où sont les têtes ? Quelles sont les raisons d’une telle mise en scène ?

Evidemment, c’est Pendergast que le lecteur retient et chérit dans ce polar. On l’attend au tournant, on guette sa réactivité, on essaie de deviner sa pensée mais le lecteur est bien obligé d’admettre que c’est un échec cuisant à chaque fois. Pendergast est un homme à part, rien ne fuite, tout est à comprendre. Les auteurs nous baladent allègrement sans vraiment nous mettre sur une piste sérieuse. D’habitude, les auteurs sèment quelques indices, là l’énigme du trancheur de tête semble ne jamais trouver d’issue jusqu’au dénouement inattendu qui nous laisse KO.

Le duel final qui va opposer Pendergast au meurtrier est haletant, l’auteur fait de l’adversaire de Pendergast un personnage manipulateur, joueur et vicieux qui pense tenir les ficelles de toute cette affreuse farce. Pendergast devra déchiffrer ce qu’il n’avait pas compris et le faire vite. Pendergast est un personnage addictif, son intelligence et sa pensée extra-vagante-ordinaire prêtent à sourire. C’est un original qui capte de suite le lecteur, il mène une vie étrange, et est presque insaisissable.

Nuit sans fin est un thriller réussi sans temps mort ni extrapolations qui perdent le lecteur. Les auteurs nous conduisent à l’essentiel et nous offre un final explosif. Les personnages sont tous intéressants et nous dévoilent également une ville de New-York dont les clivages sociaux sont importants.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.