Didier DAENINCKX et MAKO : La main rouge

0
28
France
-
Didier DAENINCKX et MAKO - La main rouge (pl 1)
  • Éditions AD Libris le 3 septembre 2013
  • Pages : 64
  • ISBN : 9782918462101
  • Prix : 13,70 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

La Main Rouge est une organisation criminelle mise en place par les autorités françaises pour affaiblir les mouvements nationalistes et singulièrement le FLN. Pour cette « officine », tous les moyens sont bons. La Main Rouge va, en cette deuxième moitié des années 1950, perpétrer de nombreux crimes. Cet album raconte le drame de Martin Dequinquert, le 11 septembre 2001, lorsqu’un avion percute une tour du World Trade Center dans lequel se trouve sa femme, Sarah. Rattrapé par son histoire familiale 50 ans après les faits, Martin quitte New York pour la France. Il mène l’enquête et veut savoir pourquoi ses parents et sa soeur sont morts, victimes d’un attentat. Une préface signée d’un historien de renom et un dossier en fin d’ouvrage apportent toute la crédibilité nécessaire au sujet historique abordé sous forme d’une fiction dans cette bande dessinée. Après les événements du 17 octobre 1961, rappelés utilement dans un précédent volume, c’est une histoire secrète de la période de la décolonisation, connue seulement de spécialistes qui est mise à jour. La fiction se met au service des faits, de la vérité historique qui apparaît dans toute sa force.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Une bande dessinée fort sympathique, qui sous couvert d’un roman noir vous fait découvrir une facette de l’histoire peu connue.

Tout démarre le 11 septembre, Martin accompagne son épouse au boulot, la belle bosse au World Trade Center. Tu viens de capter que sa vie est foutue, complètement anéantie en une journée…

Cet attentat ramène Romain des années en arrière, comme un flash-back qu’il ne comprend pas. Alors comme il n’a plus rien, qu’il lui faut un but, il décide de partir en Europe sur les traces des assassins de sa famille, quelques 40 années plus tôt.

Ce qui permet à Daeninckx et Mako de nous emmener dans une période bien sombre, celle de La main rouge, une obscure organisation armée opérant dans les années 1950 pour couvrir des opérations de sabotage, des assassinats ciblés et divers attentats menés par les services secrets français. Des actions portant contre des militants de l’indépendance du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie.

Une nouvelle collaboration très intéressante des deux compères…

A noter, une postface de Pascal Blanchard, un historien spécialiste du fait colonial qui nous en apprend beaucoup sur cette Main Rouge…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.