Cyrille NERAC, Jean-Blaise DJIAN et Cyrille TERNON : Private Liberty

0
501
France

Private LibertyUn homme est retrouvé mort sur la plage d’Omaha en Normandie, un 4X4 sur la tête. C’est le début de l’enquête surnaturelle que va mener le journaliste Jean Fanal. Son père à disparu et les cadavres de touristes pas comme les autres s’accumulent. A l’arrivée, c’est toute l’existence de ce reporter taciturne, cynique et attachant qui va se voir bouleverser. Du 6 juin 44 à l’Amérique des années 20, Fanal découvrira qui est son père mais également qui il est lui-même, en exhumant de l’histoire une guerre oubliée qui fait rage en secret depuis des siècles. Des super-héros en Normandie ? Et pourquoi pas ?

  • Trilogie.
  • Scénario : Cyrille NERAC et Jean-Blaise DJIAN
  • Dessin : Cyrille TERNON
  • Colorisation : Kanigaro


Tome 1 – L’échelle de Kent

private-liberty

Parution aux éditions Vagabondages en avril 2014

Le fantastique s’invite dans le quotidien bien rangé d’une petit journaliste de province.

Nérac, Djian et Ternon nous livrent avec «  »Private Liberty, l’échelle de Kent » », le premier acte d’un polar fantastique aux croisées du thriller historique et du comic book.

(Sources : Vagabondages – Pages – 56 – 9782918143192 – Prix : 13,90 €)

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Le cadavre d’un homme en noir est retrouvé sur la plage de Colleville sur Mer dans une position peu banale.

Jean Fanal, journaliste local va creuser l’affaire, malgré les avertissements des gendarmes et les morts étranges qui s’accumulent.

En parallèle, son père avec qui il a peu de contacts, a cherché à le joindre. Quand il se rend chez lui, celui-ci a mystérieusement disparu. Les deux affaires sont-elles liées ?

Des plages du débarquement en passant par Bayeux et Caen, les auteurs nous entraînent dans un thriller haletant avec pour toile de fond le Débarquement du 6 juin 1944, la filiation et le mythe du surhomme…

Une BD qui mêle plusieurs univers (policier, fantastique, historique) avec intelligence et qui tient la route. J’ai vraiment apprécié ce tome 1 et je ne manquerai pas de lire le tome 2 car la fin laisse suggérer encore de nombreux secrets à découvrir…

Une BD originale à découvrir sans hésitation !

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Omaha Beach, Normandie, un corps est retrouvé sous une voiture. Alors que les gendarmes relèvent les indices, ils s’interrogent sur la présence d’un homme nommé Fanal. Choses étrange que tout le monde constate, il n’y a aucune trace de pneu. Quelqu’un aurait lancé la voiture sur 50 mètre, elle serait tombée du ciel ? Impossible.

L’adjudant Sully qui connait bien Fanal (une « vieille histoire sentimentale ») s’étonne de le voir sur les lieux. Elle sait que son père habite juste à côté mais que les deux homme sont en froid depuis des années. Il ne répond pas mais lorsqu’il se rend dans le mobil home paternel, il est stupéfait. L’habitat est à la fois désert et complètement déserté.

Dans un bar de Bayeux, Fanal retrouve un ami qui et en même temps son psy. C’est autour d’un nombre de verres de calva dépassant l’entendement qu’il se livre. Qu’il parle de ce père qu’il n’a presque pas vu, de sa mère décédée lorsqu’il était petit, du fait que sa grand-mère l’ait élevé. Dans la catégorie bons moments, il y a eu les rares moments complices avec son père dans la forêt de Balleroy.

L’instinct de journaliste de Fanal le pousse à creuser tout ça. Mais Claire Sully ne veut lâcher aucune info. Il est alors contacté par un de ses indics, médecin légiste à Caen, qui lui montre des photos de macchabées très spéciaux, tous « bâtis sur le même modèle ». L’homme sera retrouvé assassiné plusieurs heures plus tard et Fanal suspecté…

Ces clichés sont les « traces » d’une histoire ancienne. Tout a commencé pendant la seconde guerre mondiale alors que le débarquement allait avoir lieu dans quelques heures. C’est la genèse de « L’opération Liberty ».

J’ai vraiment aimé découvrir et j’ai pris beaucoup de plaisir à relire « Private Liberty ». Cette bande-dessinée se révèle être un thriller d’action doté d’une petite touche fantastique. Il y a de l’intensité, de la force et de l’émotion. Le duo Fanal/ Sully fonctionne très bien. Enquête journalistique, introspection, ce n’est pas simple pour Fanal qui semble être monsieur tout le monde… enfin… au début.

La construction est très intéressante car le lecteur qui le désire peut arrêter ici sa lecture sans frustration. Mais pour ma part, j’ai envie d’en savoir plus et j’ai hâte de lire le second opus.

J’avoue également une certaine fierté à la lecture de ce récit. Cet ouvrage a été réalisé pour une maison d’éditions normande : Editions Vagabondages. Elle n’a rien à envier au plus grand. Car dans cet album tout est là : la qualité du scénario (co-écrit par Cyrille Nerac que l’on connait également en tant que musicien), le dessin, la colorisation. Avec une mention très spéciale pour la couverture que je trouve sublime.

Et certaines personnes seront comme moi émues de retrouver des lieux qui existent vraiment. Que soit la plage d’Omaha Beach, Caen et les rues de Bayeux que j’ai de nombreuses fois parcourues durant mon adolescence.

A votre tour, ouvrez le dossier « Private Liberty » et laissez-vous embarquer !


Tome 2 – La serrure et la clenche

Private Liberty 2

Parution aux éditions Vagabondages en aout 2015

Jean Fanal est en plein syndrome de stress posttraumatique. Les événements qu’il a vécus quelques mois plus tôt lui laissent une tonne de questions… Et peu de réponses. Des amis sont morts et on l’accuse d’être le responsable. Un pan de la vérité est tombé, mais il reste encore tant de choses à découvrir. Lui laissera-t-on le temps de se réhabiliter et de prendre sa place dans l’organisation ?

(Sources : Vagabondages – Pages – 56 – 9782918143314 – Prix : 13,90 €)

L’AVIS

Pas d’avis actuellement. Partagez le vôtre.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.