Claire FAVAN : Apnée noire

1
1712
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Claire FAVAN : Apnée noire
Apnée noire

Parution aux éditions du Toucan en janvier 2014

Parution aux éditions Pocket en février 2015

« Vêtue d’un pyjama en satin écru, la jeune femme repose dans une baignoire remplie, en position de foetus inversé. Ses mains et ses chevilles sont étroitement liées derrière son dos et elle flotte encore avec un soupçon de grâce. »

A Columbia, sur la côte est des Etats-Unis, c’est la scène macabre que découvre le lieutenant Sandino. Officier intègre, c’est aussi un homme brisé depuis la disparition de sa famille. Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté. Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible ?

Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences.

De discordes en silences la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable…

(Source : Toucan – Pages : 336 – ISBN : 9782810005727 – Prix : 13,90 €)

L’AVIS DE BRUNO CHANSON

Étant un fan absolu dès les 1ères pages lues de son dyptique Tueur Intime et Tueur de l’ombre de Claire Favan, j’attendais son nouveau thriller avec impatience et j’ai été plus que largement récompensé. Son Apnée noire est totalement différent de ses 2 précédents thrillers. Exit les scènes de tortures trash. Place à un thriller beaucoup plus soft et psychologique.

« Vêtue d’un pyjama en satin écru, la jeune femme repose dans une baignoire remplie, en position de fœtus inversé. Ses mains et ses chevilles sont étroitement liées derrière son dos et elle flotte encore avec un soupçon de grâce. « 

A Columbia, sur la côte est des Etats-Unis, c’est la scène macabre que découvre le lieutenant Sandino. Officier intègre, c’est aussi un homme brisé depuis la disparition de sa famille.

Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté. Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible? Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences. De discordes en silence, la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour, le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable…

Un résumé excellent à la mesure de cet excellent thriller. Une enquête pleine de rebondissements et une construction originale sans aucun chapitre. Claire Favan semble avoir un talent sans limites. Une auteure proche de ses lecteurs et ça se ressent dans ce livre. Elle sait ce que ses lecteurs attendent et aiment et elle leur donne. Généreuse, surdouée et d’une grande gentillesse et voilà pourquoi Claire Favan fait l’unanimité auprès des lecteurs qui ont lu ses œuvres.

Cet APNEE NOIRE est un diamant brut, une vrai réussite. Une auteure à découvrir absolument pour ceux qui malheureusement ne la connaisse pas encore.

Elle monte, elle monte et elle gagne à être connue.

Un nouveau coup de cœur pour un livre et une auteure intelligente et à l’humour et au rire contagieux

Emparez-vous de ce thriller et vous le lirez en apnée en ne soufflant qu’à la dernière page refermée.

Bonne lecture!!!


L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Ambiance psychologique et addictive.

Vince Sandino doit sortir avec sa petite famille pour se rendre chez ses beaux-parents. Moment synonyme de ras-le-bol. Les écarts sociaux entre lui et eux a toujours été un sujet de discorde et de malaise. Un acte manqué, l’oubli d’une bouteille de vin et tout bascule…

Vince n’est plus que l’ombre de lui-même. Il boit plus que de raison, son état physique est déplorable, il donne l’image d’une épave humaine et il ne fait rien pour changer la donne. Les ordres de son chef : il les oublie, il les ignore, il prend la direction inverse. Alors qu’il aurait du rejoindre son équipe sur le lieu du défilé de la ville, il va répondre à un appel téléphonique concernant un assassinat.

Scène de crime est particulière : une jeune femme est retrouvée noyée dans sa baignoire avec une cordelette bleue qui lie ses membres. L’agent s’est rendu compte que c’était à la police scientifique de prendre le relais. Mais son état pitoyable lui fait commettre des erreurs qui ont des répercutions sur la collecte des indices…

Le FBI intervient sur cette affaire et Red qui a été son meilleur ami avant même d’être son chef veut laisser à Vince une dernière chance. Il se retrouve à collaborer avec Megan Halliwell, dynamique, sexy, brillante… Elle connait sur le bout des doigts ce modus operandi, elle a même appréhendé le coupable et il est mort sur la chaise électrique.

Un détail choque l’enquêtrice. Nul ne savait pour le pendentif, et il est là, suspendu comme pour la narguer. Cela ne peut-être l’oeuvre d’un copycat et le tueur n’est quand même pas revenu de l’au-delà, quoique…

Claire Favan a été très exposée médiatiquement, donc je me suis plongée dans cette lecture avec un certain degré d’exigence et j’ai été comblée. L’écriture est limpide, agréable, simple (mais dans le bon sens du terme). Elle nous entraine dans l’univers des tueurs en série avec pudeur et intelligence. La narration nous permet de nous rapprocher très vite du personnage de Vince. Même s’il est imbibé et que son odeur corporelle est douteuse, on s’attache à lui. Ses zones d’ombre, ses trous de mémoires on veut lui pardonner (comme Red). Il semble si réel, le trait n’est pas forcé.

Le duo flic et agent du FBI a été déjà été vu effectivement mais Claire lui apporte un souffle qui lui est propre. Dès le début, elle nous montre leurs personnalités sous plusieurs angles : on s’incarne dans l’esprit de Vince puis dans celui de Megan… On découvre chacun des partenaires à travers le regard de l’autre. Leur situation fait aussi d’eux des adversaires, qui récoltera la palme de la réussite ? Si il y en a une car l’alcool est un poison qui ronge Vince et qui met en péril la sécurité de tous et sa capacité à analyser les événements.

Une étrange chasse poursuite va avoir lieu.

L’auteur est très douée. Elle m’a eu. Elle joue avec les pistes et les faux semblants. Prise dans le récit je n’arrivais plus à le quitter. J’ai failli arriver en retard en librairie, complétement captivée par le récit je voulais le fin mot de l’histoire.

Une très belle découverte. Claire Favan mérite vraiment que l’on parle, qu’on la lise et j’ai très envie de découvrir ses autres romans.


L’AVIS DE GILLES GOUFFE

Le lieutenant Sandino, dit Vince, est un bon flic mais un drame l’a cassé. Depuis il n’est qu’un fantôme imbibé qui erre, toujours « border line ». Megan Halliwell est un jeune agent du FBI avec le vent en poupe, à qui tout réussit. Strict et discipliné dans son travail, elle a pour fait d’arme l’arrestation d’un sérial killer, récemment exécuté. Deux mondes, deux personnalités.

La découverte de cadavres ayant le mode opératoire du fameux tueur va rapprocher ces deux mondes, à travers une collaboration inter-service. L’alcoolique dépressif et la cynique ambitieuse vont former une « équipe » qui doit retrouver…un mort. Un couple improbable, pour une enquête d’un autre monde.

Attention ce livre est dangereux. Une fois ouvert vous devrez le finir…et tant pis pour la nuit blanche. Claire Favan vous embarque dans son monde, nous y perd, nous y ramène et quand vous pensez suivre…l’évidence devient doute. Et là où elle est très forte, c’est que rebondissement ne rime jamais avec incohérence.

A lire absolument. Ce polar fait partie de ces livres trop courts…

Libraire – FNAC Italie 2

L’AVIS DE CÉLINE MARION

« Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté. Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible? Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences. De discordes en silence, la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour, le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable… »

La 4ème de couv’ en dit déjà long sur ce qui nous attend et nous ne sommes évidemment pas déçus.

Une belle brochette de personnages. Vince et Megan. Ce duo fonctionne bien, le flic alcoolique au lourd passé, l’agent du FBI qui se bat pour prouver qu’elle est à sa place. Un classique dans le genre certes mais leur profil vaut le détour. Tout les oppose et pourtant ils vont trouver matière à évoluer ensemble ou côte à côte… Alors, forcément, on s’y attache et c’est tout ce qui compte.

Red, le supérieur du flic aussi mérite qu’on lui tire notre chapeau ; en ami sincère, il va soutenir Vince du début à la fin.

En apnée du début à la fin. Pas de temps mort. Pas de coupure, le récit s’enchaîne sans vrai chapitre. L’écriture est fluide, le rythme soutenu, le scénario parfaitement maitrisé pour permettre une lecture addictive, du début à la fin tout se tient et les rebondissements s’enchaînent. On ne sait plus ce que Claire va pouvoir inventer. Mais c’est réussi et ce, jusque dans les dernières pages.

Une magnifique découverte qui va m’obliger à remonter le temps et les écrits de cette auteure.

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.