Antoine BUENO : Le soupir de l’immortel

0
99
France

INFOS ÉDITEUR

Antoine BUENO - Le soupir de immortel
Le soupir de l'immortel

Parution aux éditions Eloîse d’Ormesson en aout 2009

Parution aux éditions Pocket en juillet 2013

L’an 570 après Ford. Le monde est enfin durable et uniformisé. Plus de crise environnementale, plus de guerre, plus de misère. La planète est devenue un Éden ultralibéral, une jungle luxuriante d’humains bigenrés.

Tout ne va pourtant pas pour le mieux. L’immortalité se paye au prix fort.

Entre une histoire d’amour impossible, une enquête policière déconcertante et un complot politique odieux, Le Soupir de l’immortel est un spectaculaire roman d’anticipation, foisonnant et déjanté.

(Source : Eloïse d’Ormesson – Pages : 640 – ISBN : 9782350870977 –  Prix : 25,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

N’en ayant pas lu depuis très longtemps, et motivé par cette recommandation de lecture de la part d’une amie, j’ai beaucoup apprécié la lecture de cet ouvrage de science fiction, qui vogue sur le merveilleux et sur le roman d’anticipation de fort belle manière : 3 intrigues en parallèle, des personnages déjantés, et un univers bourré d’imagination et de création visuelle !

Point d’orgue de ce roman, Antoine BUENO qui s’est fait manifestement un grand plaisir de ponctuer son récit de références (et quelles références !) notamment à l’excellent roman SF de Aldous Huxley « Le meilleur des mondes » : quiconque a lu ce chef d’oeuvre reconnaitra sans problème les innombrables clins d’oeil à l’écrivain britannique… et il s’agit bien de clins d’oeils et non de plagiat, l’oeuvre de Huxley a fortement influencé le romancier français et cela se voit à pleine mesure.

D’ailleurs tout au long du roman, on reconnaitra ici et là d’autres références et clins d’oeils appuyés ou non dans tous les domaines (littérature, cinéma, arts, etc…) et celles ci apportent une tonalité supplémentaire et une note de délectation plus forte à la lecture de ce roman SF.

Pendant cette lecture, on fait connaissance avec des personnages vraiment extra et on suit avec joie les tribulations de chacun avec passion. Les événements heureux ou tragiques, les univers fous et déjantés que ces personnages côtoient donnent un vrai plaisir de lecture et j’en suis sorti absolument réjoui, avec la pleine satisfaction d’avoir effectué un voyage étourdissant dans la tête de l’auteur français, déjà auteur de plusieurs romans.

En écrivant un récit de science fiction qui lorgne vers le roman d’anticipation aux 3/4 du livre, Antoine BUENO nous donne une leçon et surtout nous fait nous interroger sur le devenir de l’humanité et on ne peut qu’être affligé de reconnaitre que l’homme, même dans les temps futurs, n’aura pas changé et sera toujours avide de pouvoir, d’argent, de sexe et dès qu’il a une occasion de nuire à son prochain, il n’hésites surtout pas. A travers les événements qui ponctuent ce livre, on ne peut s’empêcher de penser à notre monde actuel pris dans la tourmente de ses aspects négatifs et de lire ce roman avec la sensation de lire quelque chose qui se rapproche dangereusement de notre réalité actuelle.

Au final, on a droit à un récit très fluide et bien rythmé et qui se lit avec plaisir malgré quelques passages un peu ennuyeux ici et là : non pas que ces quelques pages sont inutiles (elles précisent des choses à propos d’un des personnages) mais elles baissent quelquefois le rythme entrainant de l’histoire.

Petite précision en ce qui concerne Antoine BUENO : celui ci n’écrit pas que de la SF. Il a écrit plusieurs autres romans dont le « Petit livre bleu » qui décortique la société des Schtroumphs de façon amusante et décalée. Il vient de sortir un nouveau roman (plutôt un essai) intitulé « Leçons de môvaise éducation ».

Si vous aimez la SF bien déjantée, les univers de jeux vidéos, les personnages hors du commun et les films d’anticipation, à coup sûr, vous aimerez ce roman qui nous fait rencontrer « le meilleur des mondes  » et « Alice au pays des merveilles » !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.