ANONYME : Série Bourbon Kid – 01 – Le livre sans nom

0
435
Flag-ETATS-UNIS

INFOS ÉDITEUR

Le livre sans nom - anonyme

Parution aux éditions Sonatine en juin 2010

Parution aux éditions Livre de Poche en juin 2011

Traduit par Diniz Galhos

Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le Livre sans nom. À vos risques et périls.

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets…

Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique « livre sans nom »

La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique…

Deux flics très spéciaux, un tueur à gages sosie d’Elvis Presley, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !

« Plus on avance dans le livre, et plus une angoisse nous étreint : y aura-t-il assez de survivants dans l’histoire pour qu’on aie le plaisir de lire une suite ? » The Booklist

Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié, d’abord en Angleterre puis aux États-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Découvrez la suite intitulée L’Oeil de la lune (Sonatine)

(Source : Sonatine – Pages : 460 – ISBN : 9782355840432 – Prix : 21,00 €)

L’AVIS DE EVA LEVEQUE

La grande médiatisation de ce livre peut effrayer, en tous cas, moi, je me méfie des livres trop portés par la publicité. D’autant que « Le Livre sans nom » est l’œuvre d’un auteur qui souhaite rester anonyme, enfin, pas si anonyme que cela puisque l’écrivain qui se fait appeler « Mr Anonymous » donne des interviews pour divers magazines tels que l’Express (sur le site, on peut même voter pour trouver sa réelle identité). Il y a donc là un paradoxe entre la volonté de rester « effacé » et celle de s’entourer de publicité. J’étais donc méfiante. C’est poussée par l’enthousiasme d’un ami que je me suis finalement décidée à entrer dans cet univers. J’emploie ce terme car il s’agit vraiment d’un univers à part. Personnellement, j’ai rarement lu des romans originaux que celui-là. Je fus bluffée. C’est absolument déjanté et addictif ! L’histoire est un carrefour où se rejoignent intrigue policière, fantastique, horreur et une ironie fielleuse savoureuse. Dans l’édition du Livre de Poche, Jérôme Vermelin de Métro compare cette atmosphère bigarrée à celle que peut insuffler Tarantino à ces films et l’attrait du livre repose beaucoup sur le visuel. On ne pouvait donc trouver meilleur parallèle, et, si vous aimez la folie de Mr Tarantino, lisez ce livre !

L’histoire repose sur la quête d’un livre sans nom (lui aussi) maudit et de celle d’une curieuse pierre bleue dotée de pouvoirs aussi extraordinaires que dangereux. Au début, le lecteur peut être perdu par la particularité de cette ambiance : les flics côtoient les vampires, les tueurs rencontrent des moines extirpés de leur sanctuaire sacré qui se mettent à jurer comme des chartiers , les petits malfrats jouent aux gros durs…. C’est un embouteillage de personnages (dont les noms sont tous des pseudos à se tordre de rire), le rythme est dense, les nœuds de l’intrigue multiples mais IL FAUT S’ACCROCHER ! On dévore les pages, on s’habitue au ton, à la violence qui fait passer les psychopathes les plus effrayants pour des Laura Ingalls !!! Ce livre a pleinement sa place dans Zonelivre.

Mr Anonymous explique qu’il a sorti ce livre sur le net parce que n’ayant pas de genre précis, les éditeurs n’en voulaient pas…… Le voilà vengé!

A quand le film ?

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.