Anne RICE : Saga des sorcières – 01 – Le lien maléfique

0
426
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

Le lien malefique - anne rice

Parution aux éditions Robert Laffont en janvier 1995

Parution aux éditions Fleuve Noir en aout 2004

Parution aux éditions Pocket en octobre 2012

Traduit par Annick GRANCHER DE SCRIBA

Sous le porche d’une vieille demeure à l’abandon de La Nouvelle-Orléans, une femme frêle et muette se balance dans un rocking-chair : Deirdre Mayfair est devenue folle depuis qu’on lui a retiré à la naissance sa fille Rowan pour l’envoyer vivre à San Francisco.

Et derrière la grille du jardin, un homme, Aaron Lighter, surveille inlassablement Deirdre, comme d’autres avant lui, pendant des siècles, ont secrètement surveillé la famille Mayfair. Car ils savent que, de génération en génération, les femmes du clan se transmettent leurs maléfiques pouvoirs et que la terrifiante et fabuleuse histoire de cette lignée de sorcières ne fait que commencer…

(Source : Pocket – Pages : 992 – ISBN : 9782266233156 – Prix : 10,70 €)

L’AVIS DE LAURE CHIRON

Dans ce roman, Anne Rice nous présente la famille Mayfair. Elle part de notre siècle, de cette pauvre Deirdre catatonique sur son fauteuil, pour remonter petit à petit aux causes de tout cela, et nous conter l’histoire édifiante des Mayfair. Anne Rice prend le temps de nous décrire chaque époque, chaque sorcier et sorcière phares de cette époque : à chaque fois, c’est une plongée dans un univers différent. Joie et fête. Luxure et cupidité. Glauque et dangereux.

La maison Mayfair tient une place importante : on la voit évoluer selon ses propriétaires, vivre et mourir. Elle est magnifique et effrayante à la fois, et tellement vivante. L’auteur parvient à nous faire aimer les personnages les plus terribles, les plus cruels. Enveloppés de mystère, nous découvrons petit à petit ce qui compose leur histoire, les disparitions qui les entourent.

Le lecteur se retrouve dans la même situation d’Aaron Lightner : un observateur, un récolteur d’informations. Lorsque tous les évènements s’imbriquent les uns dans les autres, la peur se joint à la découverte terrible de l’inéluctable : le lien maléfique. C’est une véritable saga familiale fantastique : inceste, argent, meurtre, amour, trahison, manipulation… et tout cela sur fond de sortilèges, pouvoirs, forces. Le talent d’Anne Rice nous tient en haleine malgré la longueur du roman : elle parvient en effet à rythmer son histoire grâce aux différents styles de narration, aux différents points de vue et aux différents narrateurs.

Je vous le recommande chaudement 🙂

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.