Laurent OBERTONE : Le Diable du ciel

0
926
France

Le roman vrai du vol 9525 de la Germanwings

INFOS ÉDITEUR

Laurent OBERTONE - Le Diable du ciel
Le Diable du ciel – Le roman vrai du vol 9525 de la Germanwings

Parution aux éditions Ring en septembre 2011

Attachez vos ceintures, entrez dans le vol sans retour de la Germanwings et quittez la piste au bord de l’Airbus apocalyptique piloté par Andreas Lubitz. Qui était l’homme-énigme passé sous les radars des psychiatres allemands ?

Le 24 mars 2015, un enquêteur du Bureau d’Enquête et d’Analyses (BEA) est chargé de comprendre ce qui s’est passé lors du vol 9525 de la Germanwings en partance de Barcelone et à destination de Düsseldorf, qui vient de s’écraser dans les Alpes françaises avec cent-quarante-quatre passagers et six membres d’équipage. Nul n’a survécu. Pressé par le temps, fasciné par son sujet, dans un roman oppressant comme la carlingue d’un appareil plongeant vers la mort, l’enquêteur part à la découverte de la personnalité complexe de l’homme passé sous les radars des psychiatres allemands et qui a piloté le monstre d’acier vers la montagne, précipitant cent-quarante-neuf innocents dans une chute verticale de dix kilomètres. Il retranscrit les minutes du drame et établit le déroulé exact des faits, du début du vol jusqu’à l’impact.

À bord de l’Airbus apocalyptique piloté par Andreas Lubitz, plongez dans un thriller crépusculaire inoubliable, à 38 000 pieds d’altitude, où l’intensité dramatique place Le Diable du Ciel au firmament des romans catastrophes.

Premier journaliste au monde à avoir eu accès à l’intégralité de l’enquête du BEA, Laurent Obertone arrache le lecteur du sol et l’entraîne dans l’histoire intime et le minutage fatal du vol suicide aux 150 morts du 24 mars 2015. Un thriller crépusculaire à 38000 pieds d’altitude jusqu’à impact où l’intensité dramatique place Le Diable du Ciel au firmament des romans catastrophes. Bienvenue à bord du vol 9525 de la Germanwings.

(Source : Ring – Pages : .. – ISBN : 9791091447683 – Prix : 18,00 €)

L’AVIS DE YANNICK S.

« Je voyais Satan tomber du ciel comme l’éclair »
-Luc 10:18-

« Ladies and gentlemen.. », comment dire ici, un travail MONUMENTAL de Laurent Obertone, à couper le souffle!

Une descente vertigineuse à plus de 800km/h à travers un enquêteur du BEA chargé de rendre un rapport sur le drame…?

24 mars 2015 :
Massif des Trois-Évêchés
Ravin du Rosé
Commune de Prads-Haute-Bléone
Alpes-de-Haute-Provence
Airbus A320-211
Vol 4U9525 de la GERMANWINGS
Barcelone-Düsseldorf
BILAN du crash aérien : 150 morts
« 144 passagers, quatre membres d’équipage, le pilote et le copilote »
————149 VICTIMES————.

Cartographie des lieux :

« Une nécropole à ciel ouvert de 3 hectares », une scène d’une noirceur totale dont la seule couleur qui vient contrebalancer ce décor apocalyptique est celle du rouge, le rouge du sang, de la mort, le rouge de ces fanions marquants les corps éparpillés à travers la Montagne.
Une boite noire découverte par un gendarme, celle du cockpit de l’avion…

Notre enquêteur va retracer la vie, le parcours du copilote le plus diabolique qu’il soit : Andreas LUBITZ, 27 ans.

« l’Enfer est comme moi venu du ciel »
De Montaubar où il a grandi à l’apprenti pilote à Brême, Andreas LUBITZ supporte mal l’éloignement…
N’hésitant pas à déménager plusieurs fois, il voit sa formation interrompue début novembre 2008, pour « raisons médicales », il est alors suivi pour « dépression grave ».
Problème d’acouphènes
Sensation d’engourdissement
Troubles de la vision
Crises de panique
IDÉES SUICIDAIRES

Faut-il s’en remettre à Dieu et l’invoquer dans son propre journal lorsqu’on est le Diable incarné ?
« J’aimerais à nouveau être en bonne santé […] Dieu du ciel […] S’IL TE PLAÎT, aide-moi… »- Andreas LUBITZ-

« On est le Diable, on ne le devient point » – Paul VERLAINE –

LUBITZ est de retour en piste en 2013 après avoir caché la vérité à son employeur, mais le Mal est toujours là, en lui, il le ronge de l’intérieur jusqu’en mars 2015…
Troubles somatoformes ?
Thèse de la dépression
Recherche de reconnaissance ?
Cyclothymie
Destinationite

Descente de 38.000 à 100 pieds?
Respiration controlée et diabolique..
Apoptose..
CRASH..
Retour dans les Alpes…

Méritait-il le pseudo SKYDEVIL qu’il se donnait dans ses connexions internet ?
AMOK ?
Der TEUFEL ?

J’ai lu ce livre avec attention et j’y ai vu une véritable PÉPITE littéraire que je vous conseille FORTEMENT les amis

À la mémoire des victimes…
« FÜR IMMER ».

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.