Guillaume LEBEAU et Frederic REBENA : Stieg Larsson avant «Millénium»

0
110
France

INFOS ÉDITEUR

stieg_Larsson_avant_Millenium

Parution aux éditions Denoël dans la collection Graphic en janvier 2012

Illustration : Frederic Rebena

Au moment où le phénomène Millenium atteint son apogée avec l’arrivée du premier blockbuster de la trilogie signée David Fincher (Daniel Craig est Mikael Blomkvist), voici la première incursion de la BD sur ce territoire de légende.

Guillaume Lebeau, auteur d’un essai remarqué sur Stieg Larsson et son univers, scénariste et documentariste ayant longuement rôdé sur les scènes du crime, s’étant frotté de près aux proches de l’auteur, ramène un biopic parfaitement adapté à la narration graphique. En trois instantanés d’une vie trop brève, la genèse d’une oeuvre et d’un auteur qui ont pris le monde par surprise. L’éveil du petit Stieg dans les forêts blanches du haut de la Suède… L’initiation du jeune journaliste dans une Érythrée peuplée d’amazones dogmatiques… Stockholm et la plongée dans le combat antifasciste, avec la création du magazine Expo, qui deviendra Millenium pour la postérité.

Tout ce qui a modelé l’énigmatique Stieg Larsson, mort avant d’avoir su qu’il avait réenchanté le crime et ouvert une perspective toujours valide à ce jour sur une Europe du Nord où le ferment des totalitarismes continue de prospérer à bas bruit. Frédéric Rébéna apporte son dessin aux humeurs changeantes, son crayon incisif et laconique, la force de son dépouillement, à ce récit unique de la naissance simultanée d’un héros de papier et d’un héros des lettres. Une chronologie de Larsson, illustrée de photos inédites de l’auteur, complète l’ouvrage.

(Source : Denoël – Pages : 64 – ISBN : 9782207112724 – Prix : 13,50 €)

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Une manière originale de découvrir qui se cache derrière un des plus gros vendeurs de livres du monde.

En trois instantanés, trois périodes de sa vie, nous en découvrons un peu plus sur Stieg Larsson. N’étant pas spécialement fan de la saga Millénium, j’ai néanmoins voulu me plonger dans l’histoire de l’auteur. Et bien, sa vie est à mon avis plus intéressante que ses livres, même si ses livres sont le reflet de parties de sa vie.

Qui aurait pensé que sa conscience politique s’est développé très jeune, au coeur des forêts suédoises avec son grand-père ? Qu’il a été formateur en armes lourdes en Érythrée ? Que ce qui le poussait à prendre des risques avec la création de son journal, venait du fait qu’il ne supportait pas que la Suède devienne un pays fasciste ? Que la violente faite aux femmes était un sujet qui le révoltait ? C’est ce que l’on apprend dans ce livre, très riche en informations. Le dessin est à l’image du personnage, avec des zones d’ombres et de lumière. Je le conseille à tous les fans de Millenium mais aussi à tous les curieux…


L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Pour en savoir plus sur l’homme derrière Millenium

Stieg Larsson a été élevé par son grand-père dans un esprit de lutte contre nazisme. Ne jamais baisser sa vigilance face aux extrêmes qui peuvent ronger toute société. Le jeune homme a développé un esprit militant qu’il va exploiter en Afrique. Puis le journalisme sera sa nouvelle arme de lutte. Passionnant !

Guillaume Lebeau a décrit les “trois grandes périodes” de la vie de Stieg Larsson. C’est notamment intéressant de voir qu’il a grandi auprès de ses grands-pères, ce qui peut expliquer une distance avec son frère et son père. Chose d’autant plus marquante que ce sont eux qui ont hérité de sa fortune et non sa compagne Eva Gabrielsson.

Avant de lire cet ouvrage, je n’avais jamais entendu parler de son aspect “guérillero”. Son enseignement des armes qu’il a transmis à des “amazones” en Erythrée, nul n’aime en parler aujourd’hui. C’est “drôle” de voir combien on peut essayer de lisser l’image d’une personnalité connue surtout après son décès.

La troisième partie fait froid dans le dos. C’est son combat face à l’extrême droite nordique. Son rôle de sentinelle, il a voulu l’assumer jusqu’au bout grâce au journaliste. En créant une revue pour combattre cet ennemi. Il va devoir faire des concessions sur sa vie privée. Il ne peut pas épouser Eva car en Suède lors du mariage les coordonnées postales de toute la famille sont visibles par toutes et tous, il risquait d’exposer ses proches au danger.

Eva, étant sa compagne et non sa femme, n’aura pas accès à “l’héritage Millenium”

Pour en savoir plus, je vous invite réellement à lire cet ouvrage. De manière claire et succincte, on découvre tous les aspects de Stieg Larsson et les enjeux de sa vie. Cet essai graphique est complété par une chronologie illustrée de photos. Une vraie valeur ajoutée.

Le trait de Frédéric Rebena a peut-être un aspect un peu naïf parfois mais tant mieux c’est un véritable filtre face à la violence de certaines images et certains faits. Travail au crayon qui peut rappeler l’esprit carnet de voyage. Nous sommes totalement dans l’esprit du reportage.

Une belle découverte enrichissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici