Anna JANSSON : Enquêtes de Maria Wern – Le Pacte Boréal

0
237
Suede

INFOS ÉDITEUR

Anna JANSSON : Enquêtes de Maria Wern - Le Pacte Boréal

Parution aux éditions du Toucan le 16 juin 2010

Parution aux éditions Livre de Poche en avril 2012

Traduit par Carine BRUY

Tome 1 des enquêtes de Maria Wern

Retour en arrière. Maria Wern n’est pas encore commissaire et se trouve confrontée à un meurtre très étrange. Un homme est retrouvé pendu dans la forêt aux côtés d’un coq, d’un chien, et d’un chat.

Scène épouvantable et qui fait immédiatement écho pour les enquêteurs aux exécutions rituelles souvent décrites par les textes de la mythologie nordique. Une secte serait-elle à l’œuvre ? Si c’est le cas, quelles en sont les motivations ?

Une enquête commence, au cœur de l’âme viking, dans ses recoins les plus obscurs.

(Source : Toucan – Pages : 320 – ISBN : 9782810003778 – Prix : 20 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Lorsque la mythologie prend vie….

Un promeneur va trouver des animaux pendus à un arbre ainsi qu’un homme. Maria Wern et les autres membres de son équipe de police vont être dépêchés sur place. Cela ressemble fort à un rituel et Maria va faire appel à un de ses anciens professeurs spécialisés dans la mythologie scandinave.

Pas facile d’avancer dans l’enquête alors que les fêtes de Noël battent leur plein. Chacun aspire à être en famille. C’est le cas de Maria qui aimerait passer du temps avec ses enfants et son mari. Et pas facile de rester concentrée lorsque votre belle-mère remet en question tous vos faits et gestes. Elle se permet même d’entrer sans autorisation dans la maison de l’enquêtrice dont elle est l’ancienne propriétaire.

Entre gestion du conflit de famille (avec un mari qui ne veut pas prendre parti) et stress avec un patron très exigeant, il ne s’agit pas de craquer. Et il faut résoudre l’affaire avant qu’il n’y ait d’autres victimes… mais c’est loin d’être gagner d’avance.

Plusieurs piste se dessinent et le lecteur tente de trouver la solution.

« Le pacte boréal » est basé sur la mythologie nordique et j’ai vraiment aimé cet aspect car on découvre plusieurs mythes et les personnalités de plusieurs divinités.

La lecture de ce deuxième livre de d’Anna Jansson confirme la comparaison avec Mary Higgins Clark : des textes où les sentiments sont aussi importants que l’enquête. Ce tome est en vérité le premier de la série. Il n’y a pas de soucis de compréhension si vous les lisez dans le désordre (vous verrez juste où en est sa vie de couple, il n’y a pas cette « graduation » que l’on trouve avec Erica Falck, l’héroïne de Camilla Lackberg)

La vie de l’héroïne est une part importante du récit : son mari qui s’efface face à une mère envahissante et qui veut que le monde fonctionne selon son schéma. C’est touchant cette fragilité mais l’auteur aurait pu donner encore plus « d’épaisseur » à son personne principal.

Certains lecteurs retrouveront un univers qui pourra leur rappeler « Hiver » de Mons Kallentoft et surtout Le cercle intérieur de Mari Jungstedt (2005). Ce dernier se déroule également sur l’ile de Gotland et est également basé sur la mythologie nordique, mais c’est bien le livre d’Anna Jansson qui était paru en premier en 2000 en Suède. Donc l’effet de surprise et de nouveauté pourra varié selon les titres que vous aurez lu auparavant.

Je pense que ce roman s’adresse à un public plutôt féminin, les « aficionados  » de Patricia MacDonald et de Mary Higgins Clark pourront se retrouver avec cette reine du crime suédoise.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici