Yasmina KHADRA : Qu’attendent les singes

0
150

Un livre fort et très noir qui s’oppose à une Algérie que Yasmina KHADRA veut garder belle.

INFOS ÉDITEUR

Qu attendent les singes - Yasmina KHADRA

Parution aux éditions Julliard en avril 2014

Parution aux éditions Pocket en septembre 2015

Une jeune étudiante est découverte assassinée dans la forêt de Baïnem, près d’Alger. Une femme, Nora Bilal, est chargée de mener l enquête, loin de se douter que sa droiture est un danger mortel dans un pays livré aux requins en eaux troubles.

Qu attendent les singes est un voyage à travers l Algérie d aujourd’hui où le Mal et le Bien se sentent à l étroit dans la diablerie naturelle des hommes.

(Source : Julliard – Pages : 360 – ISBN : 9782260021940 – Prix : 19,50 €)

L’AVIS DE LAETITIA

Une jeune fille est retrouvée morte dans sa jolie robe voilée, les yeux noircis de khôl, comme parée pour un mariage. Dans les bois de Baïnem. Près d’Alger.

Yasmina Khadra choisit le thriller pour mettre au jour l’état des lieux amer d’un pays qu’il aime. Je t’aime, je te hais. L’Algérie. Une intrigue policière menée par Nora, la commissaire aux idéaux naïfs d’une justice encore possible, Nora, la lesbienne dans un pays qui refuse cette différence. Nora et le lieutenant Zine sont face à un rideau de plomb dans leur quête du meurtrier. Derrière ce rideau, les R’boba. Personnes qui un jour ont eu leur heure de gloire en œuvrant pour l’indépendance du pays, des personnes plus qu’influentes sur le pouvoir en place, des demi-dieux d’une mafia reconnue et respectée. Réseaux, corruption, manipulation, terreur. Yasmina Khadra dénonce un système gangréné qui étrangle toute tentative d’élévation du pays vers la démocratie et la modernité.

« – Shakespeare disait : Celui qui a le pouvoir de faire du mal et qui s’abstient de l’exercer est un seigneur (…)
– Mon cul ! glapit le vieillard. C’est la mièvrerie la plus crétine qu’il m’ait été donné de lire. Shakespeare était dans l’angélisme théorique. Il avait du succès, du talent, des fans, mais pas la moindre expérience du terrain et des hommes. Aucun seigneur ne peut durer sans sévir. Le pouvoir est le Mal. »

Un livre fort et très noir qui s’oppose à une Algérie que Khadra veut garder belle. J’ai eu mal pour Nora, j’ai eu mal pour ceux qui brassent tellement d’air au nom d’un idéal et … rien. Une écriture qui frappe et qui torture. Qu’attendent les singes pour devenir des hommes ?

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici