Jack KETCHUM et Lucky McKEE : Comme un chien

0
207
Etats-unis
Jack KETCHUM et Lucky McKEE - Comme un chien
Comme un chien
  • Éditions Bragelonne en septembre 2017
  • Traduit par Nicolas JAILLET
  • Pages : 264
  • ISBN : 9791093835389
  • Prix : 21,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Bienvenue chez les Cross, une famille aisée de Los Angeles. Une famille heureuse… en apparence. Delia, onze ans, est une star en train d’éclore. Tout le monde dépend d’elle : sa mère, qui gère d’une main de fer ses auditions ; son père et ses voitures de collection ; son frère que la jalousie ronge. Heureusement que Caity, le chien de la famille, est là. Auprès d’elle, Delia se sent aimée, en sécurité. Une nuit, un incendie se déclare dans la chambre de la petite. Sauvée in extremis par son chien, Delia survit, défigurée. Mais sa mère y voit une opportunité. L’argent, voilà ce qui compte chez les Cross. Quitte, pour l’obtenir, à vendre la souffrance d’une enfant…

L’AVIS DE YANNICK SCOTTO

« On ne se rencontre jamais soi-même, à moins de surprendre son propre reflet dans l’œil d’un autre être humain. »
-Loren Eisley-

Un très bon thriller du regretté Jack Ketchum un des grands noms du Thriller et de l’Horreur, qui nous a quitté il y a quelques jours (Dallas William Mayr, dit Jack Ketchum, décédé le 24 janvier 2018) et de Lucky McKee.

Patricia Cross et son mari Bart, leurs deux enfants Robbie et Delia, des faux jumeaux, un chien, Caity : une famille de Los Angeles.
Une famille heureuse ?

Delia est une fille de 11 ans qui grandit sous les projecteurs et sa mère Patricia se voit à travers elle..
La réussite de Delia qui a abandonné l’école fait la fierté de ses parents…Les finances suivent..

Delia est-elle heureuse ?
Lui a t-on laissé le choix ?
Si son frère la jalouse, un seul être la comprend et lui est fidèle : Caity.

« Les producteurs ils me protègent pas contre les fantômes. Caity, oui. »

Et Mme Cross voit toujours plus grand pour sa fille…

Une pilule pour dormir avant un grand jour ?

Un incendie…
Un seul être la ramène de cet enfer..
Des séquelles irréversibles
Un talk-show et la vie continue ?

Voici le temps de la réflexion :
À quel point une mère peut-elle aller pour de l’argent ?
Est-il concevable d’ignorer la souffrance d’un enfant pour assouvir ses désirs, sa vénalité ?

« C’est moi Delia. C’est ce que je suis. C’est moi. »

Ce regard, ces yeux qui ne s’éteignent pas..
Et ces deux inséparables qui attendent là sur le toit, dans le noir profond de la nuit, une pluie d’étoiles ⭐️ ⭐️ ..

Les amis, faites que cette « poussière des cieux, que la violence a modelé en fines traces de lumière » éclaire votre lecture ?.

Longue vie aux chiens, aux animaux en général 🙂

Fidèle parmi les Fidèles,
Caity vous salut

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici