Christine BRUNET : Dégâts collatéraux

0
336
France

INFOS ÉDITEUR

christine brunet-degats-collateraux
Dégâts collatéraux

Parution aux éditions du Pierregord en mai 2011

Parution aux éditions Chloé des Lys en octobre 2015

Deux attaques de fourgons blindés transportant des fonds de la Monnaie de Paris vers l’Italie, plusieurs morts, et c’est la toute nouvelle police européenne, la FSE, qui est chargée de l’enquête.

Dotée de pouvoirs juridiques plus étendus qu’Europol, elle est composée de policiers d’élite choisis par des gouvernements soucieux de leur image.

Parmi eux, Nils Sheridan, un ancien du MI6 et Axelle de Montfermy, personnages ambivalents au passé chargé.

L’enquête les amène dans le Jura mais, très vite, la suspicion s’installe entre les protagonistes habilement manipulés.

(Source : Chloé des Lys – Pages : 497 – ISBN : 9782874598753 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE LAURE CHIRON

Après avoir lu Nid de vipères, j’avais hâte de retrouver Nils Sheridan, cet agent du gouvernement qui m’avait tantôt agacée tantôt attendrie dans le premier opus. J’ai donc été heureuse d’avoir à nouveau envie de lui coller des baffes !

Tout comme pour le premier tome, il m’a été difficile de le lâcher en cours de lecture pour vaquer à mes occupations quotidiennes… Axelle de Montfermy débarque dans la « bataille », et cela ne se fait pas sans quelques étincelles lorsque son chemin croise à nouveau la route de Nils. Axelle… Une femme excessivement intrépide, une tête brûlée comme je les aime, une fois de plus. Un personnage, donc, auquel je me suis autant attachée qu’à Nils (malgré ses travers) et Aloys.

Tout va très vite dans ce second volume, l’auteur ne mâche pas ses mots en allant directement à l’essentiel, nous épargnant ainsi des descriptions à n’en plus finir, qui auraient alourdi le récit. Un bon concentré d’adrénaline, fait de rebondissements très riches, de coups fourrés auxquels on ne s’attend pas toujours, sans oublier une savante dose de trahisons et de retournements de situations proprement incroyables.

J’ai vraiment apprécié cette lecture, dont certains passages m’ont tenue en apnée et ont fait que j’ai tourné les pages, inlassablement. Un livre que je vous recommande chaudement, en prenant tout de même la précaution de lire Nid de vipères au préalable si vous voulez vous plonger dans la psychologie des personnages de Nils Sheridan et Aloys Seigner.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.