Chris WOMERSLEY : La mauvaise pente

0
313
australie-flag

INFOS ÉDITEUR

chris womersley-la-mauvaise-pente
La mauvaise pente

Parution aux éditions Albin Michel en mai 2014

Parution aux éditions J’ai Lu en avril 2016

Traduit par Valérie Malfoy

Lee, un petit voyou d’une vingtaine d’années, se réveille dans un motel sordide avec une balle dans le ventre, une valise pleine de dollars, et pas la moindre idée de ce qui a pu le mener jusqu’ici. À son chevet, Wild, médecin morphinomane en rupture de ban, son seul recours pour l’aider à quitter les lieux avant que la police ne débarque. Complices malgré eux, ils vont chercher refuge dans la maison de campagne d’un confrère de Wild. Une intimité maladroite s’installe entre ces deux hommes en cavale dont l’un est hanté par un séjour en prison et l’autre fuit un procès pour erreur médicale. Mais un troisième larron est à leurs trousses : Josef, un vieux gangster roumain superstitieux et violent, qui a pour mission de récupérer l’argent et de s’occuper de Lee. Une bonne fois pour toutes…

Couronné en Australie par le prestigieux Ned Kelly Award, ce grand roman noir, qui est aussi un conte moderne sur l’aliénation et le désespoir, est servi par la prose sèche et tendue de Chris Womersley, auteur du très remarqué Les Affligés.

(Source : Albin Michel – Pages : 352 – ISBN : 9782226258113 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE LEA D.

Paru très récemment, La mauvaise pente est en réalité le premier roman de Chris Womersley.

Lee est un jeune homme d’une vingtaine d’année, un petit voyou qui a déjà fait de la prison. Il se réveille dans un motel avec une balle dans le ventre, une valise pleine d’argent volé et les idées pas très claire.

Wild est un médecin accro à la morphine qui a fui sa famille et sa vie après avoir été confronté à son addiction. Il va être obligé de porter les premiers secours à Lee, puis de l’emmener dans un endroit sûr pour se faire soigner.

La blessure est importante, il est vital de le faire soigner au plus vite. Mais surtout, il est nécessaire d’échapper aux gangsters qui aimeraient beaucoup remettre la main sur leur homme…

Plus qu’une histoire de fuite, c’est l’histoire de deux hommes. Tous les deux sont recherchés, affaiblis par la drogue ou par une blessure, tous les deux portent en eux une certaine violence. Mais s’ils se sont retrouvés dans cette situation, c’est parce une simple erreur, un accident les a fait basculer sur le mauvais côté.

Leur fuite va nous apprendre énormément de chose sur eux, que ce soit ce qui les a fait basculer ou simplement leur ressenti sur leur errance. Leur passé va nous en apprendre énormément sur eux, c’est vraiment intéressant de les découvrir un peu plus. Mais surtout, le fait de dépendre l’un de l’autre va les obliger à se faire confiance et au fil du temps à devenir vraiment complice. La mauvaise pente devient une histoire de relations, de rencontres et de découvertes.

Sans être un récit qui m’aura particulièrement marquée, La mauvaise pente reste un récit assez noir, sombre et qui marque l’esprit du lecteur.

Pour une première lecture de cet auteur, je suis globalement satisfaite et je serais curieuse de lire ses autres romans.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici